Rédaction épicène

Un texte épicène est un texte qui met en évidence de façon équitable la présence des femmes et des hommes. Cette présence se manifeste par l’emploi de mots qui désignent aussi bien les femmes que les hommes, ou encore qui parlent explicitement tantôt des femmes, tantôt des hommes. Écrire épicène, ce n’est pas féminiser un texte; il ne s’agit pas d’ajouter systématiquement la forme féminine à la forme masculine. La rédaction épicène suppose un choix entre différentes possibilités : choix des noms, d’adjectifs, choix de structures à l’intérieur même de la phrase. La langue offre un éventail de moyens et il suffit d’adopter celui qui convient le mieux dans le contexte. Faire appel aux différents procédés rédactionnels, de manière plus ou moins spontanée, devient rapidement une nouvelle façon d’écrire.[1]



[1] MOREAU Thérèse, Le langage n’est pas neutre, Extrait de Avoir bon genre à l’écrit : guide de rédaction épicène, Les Publications du Québec, Gouvernement du Québec, 2006, p. 17.